Rossella Rossi

L'eco dell acqua 

17 septembre - 31 octobre 2020

L'hospitalité du Chevalier François Roanne de Saint Laurent se matérialise par l'accueil d'une noble lignée de Lombardie. Aussi, la galerie vous présente Rossella Rossi, coloriste et femme de science.

En cet automne, l'avenue Kléber se retrouve inondée du bleu turquoise importé de Varigotti en Ligurie. L'eco dell' acqua est la seconde exposition que la galerie consacre à Rossella.  A travers ses vingt-deux tableaux, chaque visiteur se retrouve plongée dans son rêve aquatique.

Galerie roanne de saint laurent

 Vue de la galerie

 © courtesy of Rossella Rossi & Roanne de Saint Laurent

Plongée dans la recherche fondamentale au CNRS, Rossella s'est décidée, depuis plus de 10 ans, de poursuivre les mystères de la vie à travers le bleu : le bleu turquoise.
Désormais son ivresse scientifique se conjugue avec son ivresse poétique qui fusionne avec l'eau.
Fascinante, elle attire mais inquiète celui qui la contemple par sa force et sa puissance.

Son inspiration surgit des profondeurs de son imaginaire.
Dans sa démarche, ou plutôt dans sa nage, le rêve semble parfois confronter l'irréel, la banalité du quotidien est exclue.

Le mysticisme de la nature n'est pas loin car elle entend faire coïncider l'intériorité de soi et la nature environnante. C'est-à-dire d'inscrire la première dans l'enveloppe de la seconde et tendre ainsi vers une force mystique.
 

A vos rêves,
A votre imaginaire

G. Roanne de Saint Laurent

IMG_3175.HEIC

 Vue de la galerie

 © courtesy of Rossella Rossi & Roanne de Saint Laurent

Océan Turquoise

WhatsApp Image 2020-09-15 at 17.26.18.jp

Le partage entre deux eaux

n'existe pas.

Elles ne connaissent plus 

les variations entre le clair 

et le foncé.

Les lumières et les couleurs 

sont inconciliables.

Les valeurs sont tactiles entre

le chaud et le froid.

L'île est un enjeu.

L'ode à sa beauté s'achève.

La convoitise des vagues est

prête à profaner tant de beauté.

Chacun sait que le bleu ne

supporte pas un autre bleu,

plus clair.

L'affrontement est irréversible

et d'aucun entend se diluer

et se perdre dans les méandres

de la coulure de l'autre.

L'île attend, avec un désir non-

dissimulé, d'être recouverte.

2019,

huile sur toile, 120 x 120 cm

La cattedrale ( La voie de l'eau I )

Face à cette cathédrale exaltée,

la fièvre spirituelle confond l'eau 

des cieux.

Ruissellement de reflets,

irrésistible radiante, vacarme

de la lumière, dans un mental

agitée, le bleu maintient une 

ardeur poétique

WhatsApp Image 2020-09-15 at 17.26.58.jp

2018,

huile sur toile, 100 x 100 cm

Equorea creatura

Force motrice et puissance

libre, par son corps tout entier,

elle propose une direction dans

des flots apaisés.

Elle n'a pas besoin de s'exprimer,

seul le sens doit être perçu.

L'eau estompe ses formes.

Les yeux clos, elle se dirige au gré

régulier des bruits de l'écume.

Sa chevelure sombre est

semblable à ces longues

algues qui créent des forêts

où foisonnent les organismes

aquatiques et les esprits

des bateaux engloutis.

Textture douteuse où des danses

chamanisme semblent s'épanouis

au gré de l'iode et de l'exaltation

de l'ondine.

L'eau lui sert de liant et de diluant,

c'est son médium privilégié.

WhatsApp Image 2020-09-25 at 18.17.16.jp

2017

Huile sur toile, 100x100cm

Infinito

WhatsApp Image 2020-09-15 at 17.29.20.jp

Transfigurés vers l'infini, ils flottent

au-dessus d'une forêt primordiale

de l'innocence où le vertige

s'empare de la finitude pour la nier.

2019,

Huile sur toile,

60x80cm

Liste des œuvres 

Rencontres II
Rencontres II

2016, huile sur toile, 130 x 150 cm

press to zoom
Sous le signe du turquoise
Sous le signe du turquoise

2020, huile sur toile, 120x 120 cm

press to zoom
Doppio Sogno II
Doppio Sogno II

2012 huile sur toile, 100 x 120 cm

press to zoom
Rencontres II
Rencontres II

2016, huile sur toile, 130 x 150 cm

press to zoom
1/25
IMG_2633_edited_edited.jpg
IMG_9592.jpg

Rossella Rossi

Rossella pourrait être la fille spirituelle de KANDINSKY tant elle considère que l’expérience intérieure ne se communique pas et qu’elle nécessite une lecture par chacun. Il est vrai que, comme lui, elle a connu une carrière universitaire, et pratiqué pendant 15 ans la recherche fondamentale au CNRS sur le thème de l’ADN.

De l’Italie à la France et de retour en Italie, elle a simplement déplacé son laboratoire de recherche à son atelier pour poursuivre sa quête des valeurs esthétiques. L’intuition fondamentale en tant que principe demeure, que ce soit en sa qualité de peintre ou de chercheur. Elle est la conscience éveillée et le cœur battant de la fluidité où les corps dépassent leur simple condition matérielle pour rejoindre le monde des esprits libres et hors du temps.

Rossella dans son atelier

 © courtesy of Rossella Rossi